Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Programme

 

 

 

 

Juin : Pompage de la Foux de st Anne
La bendola

Aout : La Coume Ournède

Octobre : La Dent de Crolle

Novembre ; Scialet Robin

Articles Récents

Pages

Catégories

6 mars 2006 1 06 /03 /mars /2006 08:19
Dimanche 5 Mars Raggage des Fenouils et ACT 27
Participants: Dédé, Chantal, Hervé, Marie-Louise, Cat, Jean-Marc, Hervé et Laure.
 
 Je suis contente, j'ai tout préparé, Hervé est à l'heure, il doit déjà arranger mon éclairage et cap sur le plateau.

Tout le monde est là, Dédé a même réussi à ramoner son poële avant de venir....
Les sacs sont étalés, Jean-Marc et Cat décident de se changer avant d'aller au trou et là, à la stupeur générale, les pieds de Jean-Marc font la une.
Des pompes canyon neuves certes,  mais d'une couleur fort discutable noire mais aussi orange,  orange fluo de chez fluo, on suppose que c'est pour les salir en comité restreint qu'il a osé.

Cela ne nous empèche pas de prendre le chemin tout en papotant tranquillement mais au premier carrefour, ça se corse, Dédé veut aller à gauche, d'autres à droite et les plus prudents attendent de voir.
Dédé part à gauche, Laure à droite et le reste de la troupe attend..... attend....... Dédé revient bredouille et Laure est satisfaite, elle a trouvé.

Nous arrivons et là surprise, le Fenouil ne ressemble en rien à mes souvenirs, vieillesse que de dégats. Les plus pressés s'équipent, les autres cassent la croûte, certaines vont faire pipi et découvrent la suite du fenouil miniature, on peut rêver.

Cat a décidé d'équiper, c'est génial, tout le monde est là pour prendre son temps et moi j'en ai encore plus besoin.

Cat, Jean-Marc, Chantal et Hervé partent par l'ACT 27
Hervé G, Dédé, Laure et Marie-Louise par la grande entrée.

Du coté  ACT27 tout se passe bien.
Cat équipe sous la surveillance de Jean-Marc, il voulait surtout assurer sa propre sécurité, c'est bien connu et du coup l'équipement était super.

L'équipement de la grande entrée à priori fort plaisant vous sera raconté par les concernés.

De notre coté nous descendons tranquilles et en bas nous entendons l'autre équipe qui braille.

La jonction est établie et l'équipe se reconstitue pour le départ vers la galerie, bien évidemment on cherche, on tourne, on vire, on s'amuse et tout le monde est heureux, c'est génial.
Je fais des billes de glaise pour le plaisir et certains vont déformer honteusement mes pensées.

Hervé G et Laure font le p40 et les autres reviennent à la base des puits.

Pour la remonté Dédé, Chantal, Cat et Jean-Marc passent par la grande entrée et là va commencer  mon agonie...

Dédé est le premier et il innove la technique spéléo à tous les fractios avec les commentaires qui vont avec.
Cat et Jean-Marc attendent patiemment que je traîne mon popotin, il monte lentement mais il monte.
Je trouve quand même que c'est bien profond et il va falloir que je réapprenne le vide, sentation bizzare au début de la vire et au départ de la montée, mais tout rentre dans l'ordre et je m'occupe sereinement de remonter mon popotin. Ma respiration bruyante est à la hauteur de mon effort, bonjour les clopes!!!!

Dernier fractio pour le moins original, on se longe sur une boucle plein vide sous un double amarage en plafond que Jean-Marc va apprécier sous peu lors du déséquipement.
Dédé rouspette et on passe.
Nous sommes dehors et Jean-Marc fait une séance d'étirement spectaculaire, il est vrai que les Aragnous sont reconnus pour leur grande valeur morale mais ils ne seront jamais recrutés dans une équipe de basket même chaussée en orange fluo.

A la sortie Alan et ses copains vont redescendre le fenouil, à croire que c'etait le jour.

Lorsque tout le monde est dehors, changé et nourri, nous décidons d'aller voir le trou découvert par les gratteurs de Sanary.
Nous suivons l'itinéraire indiqué, sans nous perdre, et découvrons le Sanaryen Détonant qui nous laisse bien étonnés car le trou ressemble fort à  Maramoye par ses grosses dimensions avec au fond un départ en méandre, et une bonne équipe décidée à en savoir un peu plus sur sa suite.

On retourne aux voitures, Dédé avait laissé la sienne ouverte, et chacun reprend son chemin.
Je savais déjà que mon deuxième calvaire commencait, bonjour les courbatures.

Je laisse le soin au relecteur de paufiner et à l'autre équipe de raconter l'équipement.
Je voulais juste rajouter que Jean-Marc a mis sur le site la photo de ses pieds mais que c'est un petit joueur car il n'aurait du mettre que ma main avec les billes de glaise, c'est toujours pareil quand on n'a pas la maitrise, on se fait avoir.
Grosses Bises à tous et surtout à bientôt, j'ai beaucoup aimé et apprécié votre patience.

Chantal.

Le Fenouil, ils l'ont changé de place?

Hé oui,Chantal a les boules!

M... ma clé!

Des chaussures orange !!!!!!

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Merci a Chantal pour le compte rendu et sa bonne humeur nous avons passé  une super journée.
une bise à tous,
 
Répondre