Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Programme

 

 

 

 

Juin : Pompage de la Foux de st Anne
La bendola

Aout : La Coume Ournède

Octobre : La Dent de Crolle

Novembre ; Scialet Robin

Articles Récents

Pages

Catégories

3 août 2021 2 03 /08 /août /2021 13:40

 

 

Participants : Seb, Paul, Dédé, Hervé, Yves, Joan, Jordi, Claudine, Josiane, Patrik, Michel, Laure

 

 

Cette année, nous avons choisi le massif de l'Arbas, la Coume Ouarnède pour établir notre camp, du 24 au 31 Août (14 ans après notre premier camp à la Coume)

Nous nous retrouvons au camping d'Aspet, la météo est bonne pour l'instant

Nous avons établi un programme, que nous allons essayer de suivre :

Dimanche : Repérage des entrées de la Henne Morte, Pont de Gerbaud, et Penne Blanque

Lundi : traversée Pont de Gerbaud/Penne Blanque

Mardi : repos

Mercredi : traversée Henne Morte/Commingeois

Jeudi : Repos / déséquipement PDG

Vendredi : déséquipement Henne-Morte

 

 

 

PONT DE GERBAUD / PENNE BLANQUE

 

Lever 6h (dur dur pour des vacances !!!), départ 7h du camping, et après une bonne demi heure de route nous sommes sur le parking de départ. 

Pour cette première traversée nous sommes 7. Le temps est pluvieux, normal pour la région ! Nous transpirons sous nos vêtements imperméables et sommes tout autant mouillés de l’intérieur que de l'exterieur ... Le chemin est boueux et glissant à souhait ... bienvenus à la Coume !!! 

Nous arrivons à la belle entrée du Pont de Gerbaud, nous équipons rapidement les puits (une centaine de mètres) et arrivons aux galeries. Il faut être attentifs à l’itinéraire, car nous n'avons que peu d'informations sur cette traversée, que nous estimons à une dizaine d'heures. (par précaution nous laissons PDG équipé, si par hasard nous ne trouvions pas l’itinéraire de la traversée ou si la rivière était en crue) Comme prévu nous arrivons sur un P11 équipé en fixe, puis dans la galerie ou doit se trouver l'accès à la rivière. Après quelques recherches nous trouvons le fameux entonnoir d'accès. Nous enfilons nos néoprènes ou combi étanches. Nous atteignons la rivière par un cheminement un peu complexe, franchissons quelques ressauts et petits puits.

Le parcours en rivière est agréable, malgré la présence de moolmich qui nous vaut quelques glissades. De très beau puits interrompent la progression : P8, P10, P22, P11, P15, agrémentés de cascades très esthétiques (pour ma part c'est la présence de la rivière qui m'a donné l'envie de faire cette traversée et je ne suis pas déçue). A partir de là plus rien n'est équipé et nous descendons en rappelant les cordes : pas question de se tromper d’itinéraire !! Bon, le seul petit problème c'est que je crois avoir mal fermé ma combi étanche et elle prend l'eau ... Je commence à être sérieusement gelée.

Nous franchissons de longues mains courantes et pont de singes et nous prenons pied dans la grotte de Penne Blanque ou nous nous changeons et mangeons enfin (il est 16h !!! j'avais un petit coup de pompe, je comprend pourquoi !!!). Le café chaud de Dédé nous réchauffe.

Mission accomplie, nous avons réussi à rejoindre Penne Blanque. Encore faut il en sortir maintenant. Un léger doute subsistait concernant une remontée de 30m (puits de la boite aux lettres). Equipée ou pas ? Suivant nos recherches dans les livres ou les comptes rendus, elle était équipée mais une autre source disait qu'elle ne l'était pas. Comme nous sommes joueurs nous avons considéré qu'elle l'était. Ben pari gagné tout est équipé  (ouf) ! La progression se fait parfois dans des grands volumes (salle du Dromadaire), parfois par des passages plus intimes comme la boite aux lettres. Si nous avions froid dans la rivière, la remontée de Penne Blanque nous réchauffe bien !!! Nous restons vigilants sur l'itinéraire car plusieurs réseaux existent (il faut lire le descriptif de PB à l'envers et ce n'est pas toujours évident). Pour l'avoir fait 2 fois il y a 14 ans, je ne me rappelle pas de grand chose, hormis un passage équipé d'un échelle, ce qui nous conforte dans notre itinéraire.

Enfin nous arrivons à cette fameuse et tant attendue corde à nœuds qui est censée nous mener au laminoir de sortie . Et là notre ami Dédé, a tout à coup un flash : "je reconnais, c'est l'arrivée des Pyrénois !!! Ce n'est pas là, Il faut chercher ailleurs !!!  Grosse déception pour nous qui croyons être au bout de nos peines... Mais Dédé est formel, et comme je suis moi même frappée d'amnésie concernant ce réseau et de même pour Hervé, nous nous posons et partons à droite et à gauche chercher le bon itinéraire...malgré la fatigue et le coup au moral alors qu'on était si près du but.

Seb et Yves sont quand même partis dans la galerie au dessus de la corde, au bout d'un moment ne les voyant pas revenir on décide de les rejoindre histoire de se regrouper et faire le point. Finalement ça ressemble assez à un laminoir, et peu à peu les souvenirs me reviennent, oui c'est bien là ... c'est bien ce long laminoir qui mène à la sortie ...

Effectivement quelques minutes plus tard nous voilà dehors, il fait encore jour. Nous sommes bien contents de sortir, après cette petite frayeur de fin de course. Nous avons mis une douzaine d'heures pour traverser. Mais le plus dur est devant nous : la remontée au col de Penne Blanque ... 

Pendant que nous traversions, une autre équipe composée de Joan, Claudine et Jordi partaient visiter en aller retour Pont de Gerbaud (Claudine étant débutante)

 

CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021

 

 

HENNE MORTE / GROTTE DES COMMINGEOIS

Après une journée de repos bien méritée, nous voilà partis pour LA traversée mythique de la Coume : Henne Morte/Commingeois. Plus courte et plus facile que la précédente, mais avec des puits magnifiques. Cette fois ci Jordi et Claudine sont des nôtres. Il a plu toute la nuit, et il pleut encore quand nous nous levons à 6h du matin (et oui c'est pas des vacances tout ça !!!), mais il n'y a pas grand risque de crue en ce moment dans cette cavité.

Nous déposons un véhicule au parking retour, et c'est parti pour 45mn de marche. La pluie se calme mais la boue demeure.

Nous avons l'intention d'équiper en fixe jusqu'en haut du grand puits de la Tentation. Mais une erreur dans les cordes (fiche équipement) nous oblige à modifier l'équipement et à rappeler la corde du P35. Les manips prennent un peu de temps et le froid commence à nous saisir. Tout rentre dans l'ordre et nous continuons la progression. Les puits sont énormes et fabuleux, avec la cascade du Sarrat Dech Méné, impressionnante mais qui coule assez loin ne nous pour ne pas nous mouiller. La fameuse Vire-tu-Ose au dessus du P75 de la Tentation, nous donne quelques sensations...  De la spéléo exceptionnelle, et en plus pas de remontée à faire ... le rêve ...

Une pause repas au sec, et c'est reparti pour les crapahuts dans la partie sèche (mains courantes, escalades et désescalades, boite au lettres... mais rien de bien méchant. Et voilà l'étonnante et très ventilée sortie par les Commingeois. Nous avons mis un peu moins de 7 heures pour traverser. Cette grotte en trou de marmotte à flanc de montagne et en pleine forêt est originale. 200m de cordes en main courante entre les arbres et nous voilà sur le bon chemin de descente.

Certains se changent, d'autres pas, nous nous dispersons quelque peu ... Finalement nous nous regroupons plus bas sur le chemin. Mais ou est donc passé Paul ?  Nous appelons, crions dans la forêt, remontons vers une bifurcation, une demi heure plus tard toujours pas de Paul... Nous décidons malgré tout de continuer jusqu'au véhicule, en espérant l'y retrouver, mais avec tout de même un peu d’inquiétude ... Et là qui voit on ? Notre Paul nous attendant tranquillement, on se serait presque fait engueuler pour l'avoir fait attendre !!! Bref, ce fut notre petite frayeur de fin de sortie .... Apparemment une sorte d'habitude chez les Aragnous ...

Au fait félicitations à Claudine, nouvellement membre des Aragnous, qui a pour son début de carrière de spéléo (4 ou 5 petites sorties à son actif) a affronté l'épreuve du vide, du froid et de la fatigue... avec succès. Bravo et bienvenue aux Aragnous !

 

 

CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021

 

LA VIE AU CAMP

Malgre une ambiance quelque peu humide surtout en fin de camp (heureusement que nous avions la grande tente commune) Apéros, bons repas, rigolades et bonne humeur ont fait de ce séjour une belle réussite (comme d'hab !!!). Fin de camp dans un bon resto trouvé par Yves...

Super ambiance et objectifs spéléologiques atteints, merci à tous

                                                                                                                                                                  Laure

CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021
CAMP D'ETE A LA COUME          Juillet 2021

Partager cet article
Repost0

commentaires