Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Programme

 

 

 

 

Juin : Pompage de la Foux de st Anne
La bendola

Aout : La Coume Ournède

Octobre : La Dent de Crolle

Novembre ; Scialet Robin

Articles Récents

Pages

Catégories

15 juillet 2020 3 15 /07 /juillet /2020 09:01

 

 

Participants : Dédé , Hervé G, Hervé T, Fred , Michel , Laure

Depuis qu'on en entendait parler, de la Bendola, voilà le grand jour arrivé ... Entrainés par Dédé, nous voilà à la frontière franco-italienne, à 2000m d'altitude, après 1h de piste, en train d'installer notre bivouac pour la nuit.

Préparation des sherpas pour le lendemain : nous allons passer 2 jours dans le canyon, avec bivouac. 

La Bendola est le plus long canyon d'Europe, fait 15 km de long pour 1500m de descente

Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020

Le lendemain départ à 7h. La descente jusqu'au canyon est déjà fastidieuse car l'herbe est rendue très glissante par l'humidité du matin. Les glissades de bon matin avec les sacs bien chargés nous mettent dans l'ambiance. D'emblée je me tord un pied, Fred un genou, ça commence mal... Dédé a déjà disparu, nous sommes dispersés et appelons dans tous les sens !!!

 

Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020

Nous arrivons tant bien que mal au fond du vallon, sains et saufs ...

D'abord sec au début, il y a beaucoup de désescalades et rappels. Hervé T part en éclaireur, descend des ressauts comme un vrai chamois...

Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020

L'eau réapparaît enfin, pour nous rafraîchir

Selon Dédé, qui en est à sa troisième descente, nous avançons correctement

 Les rappels s’enchaînent, il y en aura en tout plus de quarante, dont 2 grands de plus de 40m

Beaucoup de marche, sur des rochers glissants rendent la progression pénible

Et pour couronner le tout, l'orage commence à gronder ...

Nous commençons à nous impatienter, ou est ce fameux bivouac des Ours, objectif de la journée ? Encore 1/4 d'heure nous dit Dédé... Ce qui équivaut en fait à une bonne heure ...

Nous faisons le plein d'eau et atteignons le bivouac. A nous les bonnes grillades !!! Il était temps, après 12 heures de descente nous sommes exténués. Mais le moral est bon et nous nous installons confortablement.

Les duvets sont secs, sauf celui de Michel qui a pris un peu l'eau, mais il ne fait pas froid du tout heureusement. Et la météo est finalement restée clémente

 

 

Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020

Une fois assis autour du feu, les muscles de nos cuisses durcissent et les  déplacemenst deviennent très laborieux ... les moqueries vont bon train, mais nous sommes tous logés à la même enseigne

Nous nous remémorons cette première journée de descente, avec ses désescalades hasardeuses, ses chutes et glissades spectaculaires, ses magnifiques passages, les blagues d'Hervé qui nous remontent le moral, nos sacs trop lourds, et les quart d'heure de Dédé qui n'en finissent pas ...

Après un repos bien mérité, le lendemain à 7h nous nous levons, du moins nous essayons car nos jambes sont raides comme des poteaux

Il faut encore enfiler nos combi néoprènes  humides

Et nous voilà repartis ... c'est aquatique dès le début histoire de nous réveiller

Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020

Rappels, marche, désescalades... après plusieurs heures Dédé nous annonce que nous allons arriver à la fameuse passerelle marquant le début de la Bendola médiane. Dans 1/4 d'heure !!! Le même quart d'heure que pour le bivouac de la veille ...

Enfin nous y arrivons. Une étape de plus...

Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020

Une dernière pause et c'est reparti pour la dernière partie de la descente : très encaissée et beaucoup de nages, c'est vraiment magnifique. La nage détend nos jambes endolories, quel plaisir ! Malheureusement il y a encore des passages de marche en rivière

Nous sommes tous plus ou moins dans un état de fatigue assez avancé, mais la solidarité reste de mise et nous nous entraidons afin de passer quelques passages périlleux. Tout s'est très bien passé jusque là, il faut absolument éviter les chutes !

 

Et là juste à la sortie des passages étroits, une averse nous tombe dessus, donnant une ambiance particulière au parcours. Heureusement cela ne dure pas longtemps

Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020
Canyon de Bendola, 11/12 juillet 2020

Enfin, le pont de Castou, qui marque la fin de la descente, nous avons réussi, bravo à toute l'équipe.

Nous quittons nos néoprènes le coeur léger, pensant être au bout de nos efforts ... mais non, cela aurait été trop facile !! Allez, encore 7 km de piste pour rejoindre la route. La cerise sur le gâteau, la surprise du chef ... Merci Dédé d 'entretenir notre condition physique, après des mois de confinement, la reprise d'activité est rude ...

Allez, encore quelques efforts pour Fred Hervé et Michel qui doivent faire la navette voiture pendant que nous attendons au bord de la route, dans un état assez pitoyable

un groupe de réfugiés qui tentent de passer la frontière franco italienne ? Non des canyoneurs épuisés par 2 jours de Bendola ....
un groupe de réfugiés qui tentent de passer la frontière franco italienne ? Non des canyoneurs épuisés par 2 jours de Bendola ....

un groupe de réfugiés qui tentent de passer la frontière franco italienne ? Non des canyoneurs épuisés par 2 jours de Bendola ....

                                                                                                                                                             Laure

Partager cet article
Repost0

commentaires